Pour ne pas oublier

lundi 10 mai 2010
par  M. MOINARD
popularité : 67%

Samedi 8 mai, à 11h30 nous sommes allés à la cérémonie devant le monument aux morts. Nous y avons lu un poème sur la paix que nous avions inventé en classe. Il s’appelle "Il y a des mots " . Le maire et les personnes présentes ont applaudi. Pour nous c’était un moyen de se souvenir des événements de la Deuxième Guerre Mondiale. Vous pouvez lire notre poème ci- dessous.

IL Y A DES MOTS.

Il y a des mots qui font peur Et ce sont des mots effrayants Le mot dictature et le mot nazisme Front, bombardement et le mot attaque Le mot blessé et le mot fascisme Les mots déportation, extermination et concentration Et le mot crime, et le mot guerre.

Il y a des mots qui rassemblent Et ce sont des mots amis Le mot copain et le mot bonheur Partage, solidarité et le mot union Le mot allié et le mot équipier Les mots commémoration, don et gaieté Et le mot amour, et le mot amitié.

Il y a des mots qui agacent Et ce sont des mots énervants Le mot colère et le mot occupation Trahison, collaboration et le mot racisme Le mot injustice et le mot xénophobie Les mots exode, chômage et marché noir Et le mot extrême, et le mot bagarre.

Il y a des mots qui pleurent Et ce sont des mots tristes Le mot orphelin et le mot séparation Ruine, mort et le mot destruction Le mot famine et le mot pauvreté Les mots deuil, fusillé et mutilé Et le mot solitude, et le mot prisonnier.

Il y a des mots qui rassurent Et ce sont des mots protecteurs Le mot libération et le mot résistance Ecole, famille et le mot confiance Le mot Europe et le mot république Les mots égalité, fraternité et liberté Et le mot démocratie, et le mot paix.

Les CE2-CM1 de Prahecq, le 29 avril 2010

Poème écrit à la manière de Paul Eluard (poème Gabriel Péri)


Documents joints

Notre poème "Il y a des mots"
Notre poème "Il y a des mots"
Artilce par dans le presse le 11 mai 2010
Artilce par dans le presse le 11 mai 2010